“Høststormseilas” – la régate de Tempête d’Automne

Voilà l’été terminé, et la dernière régate de l’année arrivée. Et pas n’importe quelle régate! une course de 200 km de Trondheim vers l’océan, qui dure une nuit et un jour, traditionnellement par mauvais temps. Nous avons eu la chance d’être équipage sur un bateau de 40 pieds appartenant à un professeur anglais qui a plein d’histoires à raconter.

Fidèle à la tradition, le temps est mauvais pour commencer – après tout il a plu à chaque jour ici tout le mois de septembre, et c’est pas près d’arrêter. Avec un vent de 20 noeuds, nous décollons tranquillement. Le bateau est lent, mais on part pour l’expérience et les ambitions de gagner sont absentes :) En plus du professeur, nous sommes un équipage de 4 gars dans la vingtaine, dont trois qui ont fait de la voile toute leur vie, et moi.

Alex est content sous l’arc en ciel juste avant l’embarquement

hoststormen1

La nuit fut froide, sans sommeil et sans nuages, avec une pleine lune qui éclairait toutes les petites îles autour de nous.

Vers trois heures du matin, un vent de fou s’est levé et il y a eu pas mal d’action, alors pas de photos jusqu’au lever du soleil, ou c’était trop beau pour se passer de la caméra. Entre vingt et trente noeuds de vent, on se retrouve couchés sur le côté dressé du voilier

hoststormen2

Tout le monde est habillé pour une expédition polaire, mais il fait quand même froid à cause de l’humidité

hoststormen3

Par chance nous avons un pare-brise qui nous protège un peu du vent et des vagues

hoststormen4

Le matin qui arrive met fin à une espèce d’inquiétude d’être dans une tempête dans la noirceur… enfin un nouveau jour! mais la voile la nuit c’est vraiment super excitant, surtout quand la lune nous faisait compagnie

hoststormen5

Toutes voiles dehors vers l’est

hoststormen6

ça penche!

hoststormen7

les belles couleurs

hoststormen8

la mer file sous nous alors que nous tranchons les vagues

hoststormen9

La première neige est arrivée sur les collines autour

hoststormen10

la petite éolienne derrière est folle de vent

hoststormen11

et le jour est venu…

hoststormen12

Malheureusement nous n’avons pas pu finir la course parce qu’on n’arrivait pas à pointer assez haut vers le vent pour pouvoir rentrer dans le fjord – et après trois heures d’aller retour en ligne nous avons mis les moteurs…mais quelle expérience!

Encore un peu de saison reste pour le bateau d’Alex mais l’hiver arrive et j’ai peur de sombrer dedans.

4 Comments

  1. Salut,
    Amoureux de la Norvège, je suis tombé sur ce site par hasard, et c’est + que magnifique !
    Continuez svp !
    Merci et bons voyages !
    Manu.

  2. Merci énormément! Ça fait tellement plaisir de voir que des gens ailleurs dans le monde trouvent mes délires intéressants! passez le mot! :) et beaux bonjours de la belle province!
    Marina

Leave a Reply