Grenade -> Curacao – la vie au paradis

On pensait avoir une bonne vie, mais finalement la vie peut etre encore mieux! Apres le “stress” de l’Amerique du Sud, le paradis tranquille du vent dans les voiles et de l’ile deserte avec de la bonne bouffe a bord et une nouvelle personne fantastique a decouvrir.

Nous sommes partis de Grenade il y a quelques jours, le vent dans le dos et un nouveau bateau a apprendre (pas trop complique).

En chemin vers Curacao, nous nous sommes arretes une petite journee a Las Rocas, un petit paquet d’iles Venezueliennes, ou nous avons passe un joli quart d’heure –

notre petit Zodiaque se repose tranquillement dans la mer de couleur

eeh… ca a l’air de ca. Nous sommes seuls a l’exception d’un couple de canadiens retraites venus avec un bateau a moteur et je n’en crois pas mes yeux

perfection, lagon bleu, petite brise, sable blanc

festival de couleurs

sable blanch II

Les fantastiques proprios du catamaran nous ont accompagnes jusqua Curacao avec leur propre bateau, ici pere et fils jouent au criquet! Ce sera dommage de les quitter dans quelques jours, une famille geniale, interessante, folle, aventuriere, independante, c’est comme ca que je veux etre quand je serai grande.

sable blanc III

ouache c’est tellement laid

la plage etait pleine d’enormes coquilles, de petits lezards noirs et de feuilles de palmier seches

Capitaine Bunj et Sigurd discutent l’usage du fil trouve pour fin de badernes

fil trouve ici dans un bateau abandonne, echoue sur du corail de l’autre cote de l’ile

pincez moi

bonheur entre les coups de soleil

a bord, tout va bien – je prepare une petite lasagne, on boit une petite biere, on joue au scrabble, on va nager un coup

amarres dans 9 pieds d’eau

parfois on fait secher du linge

nous avons meme de beaux visiteurs! et un pelican est passe par la.

Bref, la vie ridicule, quoi. Notre capitaine est clairement une perle – un adorable fou, vieux loup de mer plein d’histoires, plein d’affection, plein de rires, plein d’aventures. Nous avons tellement hate de le connaitre, de le creuser. Pour l’instant nous avons passe un moment genial avec eux tous, et avec le bateau. Le quart de nuit est magnifique, seule avec un cafe le vent dans le visage, le bruit de l’eau qui file, le feu de hune eclairant la voile, les milliers d’etoiles au dessus, un petit Tom Waits en sourdine, la barre et la rare devinette d’un feu blanc a l’horizon.

c’est nous!

a suivre avec plaisir.

2 Comments

  1. Ce blog est magique et fait rêver, les photos sont tout simplement exceptionnelles… Continuez comme ca et nous continuerons de vous lire et relire !

Leave a Reply