Noël dans le bois

Cette année, pas de Noël blanc pour la Nouvelle-Zélande, comme à toutes les années. Malgré la tradition d’aller BBQer sur la plage en t-shirt pour Noël, on s’efforce tout de même de faire passer “And let all your Christmases be whiiiiite…” par Sinatra et de décorer de pauvres arbres de Noël à l’air dépaysé en plein centre ville en été.

Quant à nous, sans famille, sans dinde, sans neige, nous avons lancé appel à tous les CouchSurfers à Dunedin pour un petit Noël tranquille en montagne, au joli refuge dans les Silver Ridge Mountains. Il est venu un vraiment cool neozéolandais et aussi un  néerlandais qui croyait qu’on allait se promener sur la plage et qui a compris dans quoi il s’était embarqué quand on a commencé à faire nos sacs arrivés au départ du sentier.

En effet au début il y a eu une partie “plage” ou on a ramassé plein de moules pour le souper.

oui très joli

Le vent séchait le sable de la marée nouvellement basse et l’envoyait promener sur la plage en longues stries blanches

Prêts pour la pêche

la côte est est pleine de très jolies formations rocheuses

jolies

le poste de pêche – aucun résultat :( depuis nos deux saumons du début la chance pêcheresse nous a quittée

de jolies dunes

Raymond (de NZ) a heroiquement et en bonne humeur monté la montagne pendant trois heures avec son sac rempli de mystrieuses choses. Arrivés au sommet, devant nos yeux abasourdis, il a sorti de son sac une merveille après l’autre : une bouteille de Glenfidditch, des oeufs en chocolat, six bières, un gros gâteau aux bananes et, oh cieux, toute la grosse boîte de Settlers of Catan!!! Ceci fût donc Noël – sans cadeaux ni sapin, un paquet de nouilles pour dîner mais avec six parties de SoC (WOW! nous avons aujourd’hui été de ce pas acheter la travel édition!)

La vue de notre joli refuge (que nous avions seulement pour nous quatre) était bien luxueuse

et la marche pour y arrivait nous montrait l’horizon bleu

un classique sur l’amitié – Calle et moi savons bien le faire

le Silver Ridge est appelé en l’honneur de ces petites fleurs qui, éparpillées partout sur ces collines en particulier, leur donne un air enneigé

de retour à Dunedin, Sigurd revêt des vêtements de Noël?

et nous faisons pour Lorna un mégacopieux déjeuner anglais (ce qui a vidé sa bouteille de gaz mais en tout cas…)

Leave a Reply