Nouvelle Zélande – grande finale, feat. Alex

Bon on est maintenant en Australie depuis deux semaines (pendant que Christchurch NZ se fait ravager par encore un tremblement de terre) et j’ai plein de bons souvenirs de nos derniers jours en NZ mais pas le temps d’écrire. En même temps j’essaie de tourner la page… ce qui est difficile.

Donc en attendant l’arrivée vraiment attendue d’Alex, retardée de trois semaines par le mauvais temps, nous avons passé encore plus de temps en NZ avec Sigurd à juste conduire l’auto et voir des choses.

Pendant ce temps voici ce que les pluies retardant Alex ont fait avec les routes :

Notre auto franchit bravement les rivières qui traversent l’autoroute

 

And now for something completely different, une particularité qui vaut une mention dans ce pays est la fougère géante. Prenez une fougère normale et donnez lui la Nouvelle Zélande, et la fougère va grandir de toutes ses forces en diamètre, et après elle va se tanner et se faire un énorme tronc – un bon six mètres et avoir l’air d’un palmier. Intense!

Donc ouais, ceci est une fougère vu d’en bas.

 

Je suis enchantée par la forêt de fougères!

Trêve de fougères, ce site touristique était au milieu de rien, complètement désert et peuplé par seulement deux poulets (?). L’attraction principale était deux vraiment gros arbres que voici.

Très gros.

 

 

Et une jolie nature morte.

 

et un ruisseau

 

Pour Hannah, II. Mémère, que d’autre puis-je faire avec les petites rivières dans la jolie lumière que les photographier à une demi seconde d’expositwère? On ne peut résister!

 

Ensuite, nous visitons des genres de falaises. Nous commençons à être gravement blasés de la NZ.

 

Ici, on n’a pas le droit d’aller à cause des éboulis.

 

Ptites fleurs sur fond de falaises.

 

 

Nous trouvons plage déserte après plage déserte dans notre quête de place de camping.

Après avoir amené la Maxima aux plus hauts sommets de la route en gravel on a trouvé un endroit plat dans le bois d’ou la vue suivante s’offrait:

 

Sans doute ultérieur nous y avons campé

 

Et le lendemain, autre plage déserte

 

 

Avec vue

 

 

La mouette notre seule compagnonne

 

Ou gaiement nous nous baignons

 

Et de l’autre côté de la péninsule, un endroit spectaculaire qui réussit à nous impressionner

 

de l’herbe et d’eau fraîche

 

bis

 

 

 

 

et ensuite, vraiment cute.

nous trouvons aussi une jolie chute pour nous baigner

 

 

et sauter

 

 

et, en lisant sur l’herbe, une petite mante religieuse vient nous tenir compagnie pendant une bonne heure. Wow! Apparemment les plus grands membres dans sa famille mangent des lapins? ou c’étaient des mouches, je ne sais plus.

 

Pour la fête de Sigurd, on va faire du surf pour la première fois de notre vie. Sigurd a quand même un bon style “long blond” mais moi je suis complètement à côté. Pour nous mettre dans l’ambiance, nous mettons du Green Day et du Jack Johnson dans l’auto et nous essayons d’avoir l’air le plus cool possible. Nous joggons sur la plage avec les planches et nous avons absolument aucune attente par rapport à comment un complet débutant pourrait avoir du plaisir dans vraiment beaucoup de vagues avec une planche de styrofoam. Surprise!!!! C’était vraiment drôle et vraiment amusant et a généré plein de dépendance. On veut faire du surf tout le temps! Aussi nous avons eu le succès de pouvoir être debout dessus au moins une fois, malgré l’absence d’instruction.

 

À notre retour à l’auto, une inévitable séance de photo chix au cas ou on va jamais faire du surf une autre fois. Dommage que Sigurd n’ait pas Facebook!

 

Finalement Alex nous annonce qu’il sera à Auckland dans un jour ou deux et nous CouchSurfons à Auckland avec un couple incroyable d’asiatiques – Allan, Chinois naturalisé NZien et Odelia, son aimable épouse Malaisienne. Nous sommes accueillis comme des rois, on nous fait un incroyable wok en trois secondes et on parle jusqu’aux petites heures du matin de la Chine etcetera.

 

Vraiment plein de joie, ces deux là étaient clairement dans le plus top des hôtes qu’on a eus.

 

Comme on était tellement excités par la Chine, le lendemain ils nous ont amené dans la banlieue asiatique – au marché

 

et puis à travers une porte sans intérêt dans un vrai resto malaisien plein à craquer de malaisiens plein de délicieuse bouffe malaisienne. Merci!!!!

 

Et puis finalement, finalement, finalement, ils sont venus. Pendant qu’on vendait l’auto au marché du dimanche. C’était assez hallucinant de se voir, restés les mêmes pendant un an d’absence. Alex et Oyvind sont arrivés pleins de style dans une Falcon XR 6 de location sur laquelle nous avons eu plein de commentaires admiratifs pendant toute la fin du voyage.

Après une nuit confuse de festivités au Waldorf Hotel and Appartments dont voici la vue époustouflante (ça fait changement de la tente dans l’accotement)

 

nous allons vite vite vite faire plusse de surf!! Avec la Falcon. Vroum.

 

L’alternance surf – travail.

 

Les gars semblent satisfaits de leur première séance à vie, malgré les conditions un peu difficiles. J’ai aussi fait remarquer aux gars comment les surfeurs font toujours du trot sur la plage avec leurs planches, au lieu de marcher comme du monde. Tout le monde trotte!!! Aller retour! Pourquoi? Pendant que j’étais en train d’illustrer ma remarque en indiquant à mes hommes un surfeur trottant non loin de là, ce dernier a trébuché je sais pas comment et est tombé directement sur sa face. C’était dément. Merci, Dieu, on se comprend à ce que je vois!

 

Pour la forme, voici aussi une photo de Sigurd et moi.

Et voici du monde vraiment Chix.

 

Le soir, après avoir impressionné la dame du Motor Camp avec notre Falcon XR6, nous sommes allés faire un tour sur une autre plage non loin de là pour attraper le coucher du soleil.

 

joli!

 

Et puis nous avons amené nos compagnons à notre endroit préféré – Kerosene Creek, la rivière chaude. Avec à côté le lac tiède.

 

 

 

Un classique

 

Nous avons trouvé, de retour à Taupo qui était déjà une troisième visite pour Sigurd et moi (mais les gars voulaient voir Mordor de leurs yeux vus), un vraiment cute motel tout au bord du lac et un peu loin de la ville, ou nous avons passé quatre jours et trois nuits à faire des soupers gastronomiques incluant le BBQ et à jouer aux Settlers, ou Alex en cinq partie n’a jamais pu assouvir sa soif de la Longest Road. Pauvre!

Le déjeuner était aussi très gastronomique

 

et ils y avaient deux kayaks gratuits, parfaits pour un matin tranquille ou un coucher de soleil

 

L’eau tellement calme!

Plusieurs oiseaux y vivaient, par exemple la mouette, deuxièmement le cygne noir et pour conclure, le canard, soigneusement disposé sur la plage.

 

Dimanche au soère à Châteauguay, les pieds pendants au bout du quay

 

En parlant de Black Swan, on a vu le film en chemin de Sydney à Melbourne et j’ai rien compris. C’est un film de vampires? C’est un film de girl on girl? C’est pour voir Natalie Portman avoir mal aux pieds-doigts-mains et gémir? Voici une meilleure version

 

Pendant que Oyvind est allé faire encore une activité extrême (saut en parachute) Sigurd et moi observions avec horreur l’impact de notre nouveau style de vie (avec Falcon XR6 et motel) sur nos porte-feuilles. Nous avons surement dépensé en une semaine l’équivalent de nos deux mois et demie en NZ. Gentiment, Alex nous amène faire du ski nautique et on loue aussi de petits bateaux à voile. C’est extraordinaire de retourner sur un bateau avec lui et reconjuguer les bons moments d’avant au présent.

 

Juste avant qu’Alex perde la moitié de sa peau faciale

 

Les gars sont restés à peine une semaine et nous n’avons pas pu avoir l’intimité de la vie gitane mais j’espère un comeback très prochainement. Il y a des adieux qui ne seront jamais faciles! J’aimerais tellement aussi vous voir mes amis – si les vacances vous tentent il y a juste à regarder sur la carte!

Nous sommes arrivés à Sydney à contrecoeur. Encore l’Australie.

 

Après un jour à Sydney, nous avons tout de suite pris un train sur Melbourne, qu’on nous a juré être un paradis sur terre.

Les premières impressions sont effectivement extraordinaires : Melbourne c’est Montréal en trois fois plus gros! C’est le coup de coeur.

J’aurais juré être sur le Plateau, sur la rue Mont-Royal, à une de nos promenades. En deux semaines ici, nous avons vécu tout plein d’aventures déjà.

Je vous raconte plus un détail la semaine prochaine, après avoir trouvé un emploi – pour l’instant c’est assez stressant.

Un nouveau chapitre…

Leave a Reply