Yodleyi-hii, Tigersprungsschlucht (Tiger Leaping Gorge) avec un Suisse!

Après avoir, avec tristesse, quitté notre ami Allemand, nous nous sommes attaqués au mystère d’un Surly LHT (même vélo que moi) accoté à une table dans notre auberge de jeunesse. Nous avons même entendu dire que c’était un Suisse! On s’est dit ça y est, c’est un Suisse de quarante ans qui a tout notre trajet sur GPS et tous les outils nécessaires pour réparer la roue arrière de Sigurd et peut être d’autres informations extrêmement précises qui pourraient nous êtres utiles, alors nous avons collé notre numéro de téléphone sur son porte bagages et avons attendu, amusés. Le soir nous rencontrons finalement Reto – un jeune et svelte Boucle d’Or tout bronzé, tout spontané, tout amusant, et il parle Suisse Allemand. D’allemand en allemand, mais on est toujours trop gênés pour leur parler dans cette langue qui a pourtant été la nôtre pendant deux ans, parce qu’on est pas sûrs de pouvoir encore la maitriser avec la frivolité d’antan. En tout cas, Reto est venu de l’est et allait aussi continuer vers le sud après Kunming, en passant par la Gorge du Tigre, comme nous.

Nous aimons tout de suite notre trouvaille et on décide de faire un bout de chemin ensemble. Dieu sait que tout bon voyage commence par une visite au Wonderful Suppermarket (Photo : Reto V. A.)

nous voici tous en train de déguster un 118 km délicieux, tout fait de belle asphalte et de légère pente descendante, ah mon dieu

no problem!

un peu de photos de nous deux grâce à notre nouveau compagnon (Photo : Reto V. A.)

The Surly Team!!! Même nos sacoches sont identiques!

c’est très beau là, je crois le plus profond canyon du monde avec des falaises de 3000 mètres!

je file

il est très tentant de faire un pas de plus…

les gars aux avant bras merveilleux

Sigurd doit maintenant faire l’objet de toutes les photos puisque Reto et moi utilisons nos caméras avec enthousiasme, contrairement à Sigurd qui doit constamment s’arrêter pour nous attendre

encore une fois

c’est très beau! et il fait beau! et chaud!

tous en extase en regardant le Yangtze bouillir au fond du précipice

Roar!

observation

Le lendemain c’est ma fête!!! j’obtiens en cadeau du vrai fromage, des Jelly Beans (le tout venant de l’incroyable Import Shop à Shangri La ou il y a même des Frosted Flakes!), une robe d’été et des gelées! wow. Ensuite on a passé la journée à faire cette belle marche avec des panoramas spectaculaires, le tout par beau temps et en bonne compagnie! quelle belle journée

hihiii

Sigurd est pas impressionné par les athlètes environnants

et des cascades et des rivières

il fait chaud (Photo : Reto V. A.)

un temple random

la route par laquelle nous sommes arrivés

moi aussi je tente mon coup…. c’est pas trop impressionnant, à part qu’on peut voir mon mollet carré

une petite baignade dans la froide cascade, on est fidèles à la tradition

hee haa yodeli di

tellement joli

la vue de notre balcon… incroyable que la chambre soit restée à 5$ par personne malgré l’emplacement

la belle vue d’anniversaire

yes

Reto montre que les suisses ont une affinité naturelle avec les jolies vaches (ainsi que les fromages, les montres et les banques)

discussion entre mountainbikers

hihi

le soir à ma grande surprise, malgré le fait d’être dans une auberge au milieu d’une randonnée, Gâteau! Sigurd a vraiment fait un effort pour convaincre le personnel de le faire venir du village voisin. Nous le dévorons du mieux que nous pouvons directement de la boïte avec le seul ustensile possible

la chambre est très propre

pour déjeuner aussi!

tout fini!

le lendemain DURE journée! d’abord nous nous perdons trois fois en cherchant le traversier, en montant plein de côtes en gravier comme ceci, et il fait chaud

finalement un monsieur avec une vache nous montre le “chemin”

un peu intense

nous pensons pour un moment que ceci est peut être notre transport… heureusement ce n’était que le vieux traversier. Le nouveau est une centaine de mètres plus loin

encore un peu plus de descente casse cou

voilà, il n’y avait que nous et un monsieur avec un cheval. Je sais pas ce qu’on aurait fait si ce dernier n’avait pas été là??

notre embarcation

Le petit bateau avec un petit moteur diesel nous amena contre un courant fou à l’autre rive. Tout s’est passé presque sans embûches sauf le vélo de Sigurd qui est tombé sur le cheval du monsieur et le cheval a capoté, a essayé de se déprendre et finalement est tombé sur le vélo de Sigurd, le tout en plein milieu de la rivière. C’était assez prévisible… voici les prémisses du désastre

De l’autre côté, à notre grande surprise, un chemin de croix abominable nous attend. Soleil cuisant, petit sentier abrupt qui n’en finit plus, on doit porter nos vélos et nos bagages un bon 300 mètres verticaux avant d’atteindre, extenués, le chemin du village

ou il y a une gentille dame qui nous sert de la soupe et qui a un petit singe!

c’est très joli ici

ensuite une longue montée de 60 km vient à bout de nous à la fin de cette longue journée et nous campons au col en faisant un beau feu

Reto applique ses connaissances d’unité spéciale d’armée Suisse (ya service militaire dans ce neutre pays!) ou il était dans l’esquade des grimpeurs des montagnes en été et skieurs en hiver. Wow! Il nous a montré son t shirt infini que l’armée suisse renouvelle jusqu’à la fin de ta vie autant de fois que tu veux.

le lendemain nous passons un grand portail qui charge 35$ l’entrée (nous sommes entrés alors qu’il y avait personne) dans une zone AAAAA qui est apparemment l’orgasme total en matière de paysage. Ceci est aussi apparemment le seul site d’une telle qualité dans tout le pays. Quelques kilomètres plus tard, essayant de nous faufiler entre les bus de touristes (chinois) et les petits trains electriques de touristes et des hordes de touristes dirigés par un distant parapluie brandi par quelqu’un avec un mégaphone pour observer ce site extraordinaire. Oh my god, ils ont mis de la peinture dans le lac (tellement clairement!!!) et ils ont appelé ça le Jade Water Lake. On est bouche bée………..

on peut même voir des bouts de peinture au fond de cette photo!!!! C’était une journée nuageuse en plus, ce qui rendait la couleur encore plus incroyablement fake – du vrai rince bouche!!! Aussi, on est pas trop sûrs par rapport à la beauté indescriptible de ces traditionnels yaks garnis de paysannes sur fond de cascade. Hmmm.

on prend des photos devant la barrière juste pour pas trop nous démarquer

une succession infinie de Chinois posent devant la barrière, de 8:30am à 8:00 pm. On adopte l’une des positions les plus utilisées devant la caméra. On voit vraiment beaucoup trop de lentilles à 4000$.

Finalement arrivés à Lijiang, nous donnons de l’amour à nos vélos après avoir appliqué pour notre dernière extension de visa

avec Reto nous allons explorer l’horreur touristique de Dali. Avec un grain de sel…

mon mari fait tout ce que je veux. j’ai juste à peser sur Start.

Crouching Tiger Screaming Dragon? L’amour oriental

c’est en tout cas une très jolie architecture

des beaux toits oui

puis, redepart vers Kunming! Reto porte le porte bonheur que Mama Nashi, notre logeuse, nous a donné malgré sa sévérité par rapport à l’heure du silence nocture “Be quiye naw. Ok. OK.”

Sigurd a pas l’air en santé

une journée trop dure, trop chaude, avec une montée trop longue – nous voulions faire 180 km mais au bout de 90, en voyant ce joli pré boisé, nous abandonnons lâchement. La vie est belle!

il y a des araignées

on voit que les gars sont vraiment pleins de vigueur, prêts à l’attaque

je m’éduque

et nous voilà finalement sur la grande autoroute menant à Dali! Un dernier nettoyage de vélo, la boue est finie 

à Dali, nous nous empiffrons après avoir trouvé un buffet qui sert des boules de crevettes, des frites, des patates et des huitres!!! ahhhhh, ils auront tellement regretté de nous avoir laissé manger ce qu’on voulait. C’est ce sentiment qui est tellement plaisant avec les buffets!

Une glace, une bière, fini pour l’instant notre bout de chemin avec Reto mais nous espérons le retrouver au Vietnam!

Celebration

Leave a Reply